AMITIÉ, ENTREPRISE, MÉDIATION

Amitié, entreprise, médiationDans cette affaire, à la suite de vacances ensoleillées 2 couples, amis par ailleurs, décident de créer une société de produits d’artisanat local.

Chacun investit financièrement dans la société et s’est engagé à tenir la boutique à tour de rôle. Au départ tout se passe comme convenu mais au fil du temps un seul couple tient l’enseigne.

Après des malentendus, un silence respectif et l’échec d’une négociation, les avocats proposaient une médiation.

La première réunion fut très animée s’agissant des ressentis de chacun et sur le pourquoi de l’échec de cette relation amicale. Le médiateur a dû plusieurs fois rappeler les règles fondamentales de la médiation comme le fait de s’écouter parler, ne pas s’interrompre ou encore ne pas s’invectiver par exemple.

Toutefois, à l’issue de cette réunion les parties ont réussi à se mettre d’accord sur ce qui a causé le dysfonctionnement.

Cette reconnaissance a conduit à la fixation d’une seconde réunion pour convenir des modalités de séparation de la société.

Être d’accord sur le désaccord est déjà un commencement de solution.

“Consensus universel : l’accord des “on”.”