L’APRÈS SÉPARATION ET LA MÉDIATION

L'après séparation et la médiationIl s’agit de la situation d’un Monsieur qui après avoir divorcé ne perçoit pas la pension alimentaire prévue dans le jugement de divorce.

Celui-ci est très étonné car Madame a toujours payé la pension sans problème. Ce mois-ci il attend toujours et elle ne lui répond plus.

Il tente de communiquer en vain et décide de saisir un médiateur. Comme il expliquera en séance de médiation, il ne souhaite plus que ce soit un juge qui décide de sa vie et celle de ses enfants.

Madame se rend en réunion de médiation et explique sa situation. Elle aura beaucoup de mal à exprimer les raisons de son silence. Le médiateur va alors tenter d’explorer plusieurs hypothèses pour l’aider à communiquer.

Elle finit par expliquer qu’elle fait l’objet d’une usurpation d’identité. De ce fait, l’ensemble de ses moyens de paiement sont bloqués par la banque.

Elle se sent désemparée face à cette situation et ne sait pas comment en sortir. Honteuse, elle ne savait pas comment expliquer cela à son ex-mari qui l’avait déjà mis en garde au temps de leur mariage sur ces fréquentations douteuses.

Conscient de la bonne foi de Madame, Monsieur lui propose un échéancier pour payer la pension alimentaire due sur les mois suivants. Madame accepte et demande à sa banque un document officiel pour mettre en place ce virement tous les mois.

Un accord de médiation est rédigé et les parties repartent sereinement de la médiation.

“La probité et la franchise sont inestimables : Elles mettent le prix vrai aux qualités, elles sont l’apanage de la véritable grandeur, et font excuser les imperfections”