DIVORCE ET MÉDIATION

DIVORCE ET MÉDIATIONDans cette affaire, il s’agit d’un couple qui entend divorcer en raison des adultères de Madame avec des femmes.

Catholiques pratiquants l’idée même du divorce et du motif de celui-ci sont au cœur du litige et de la médiation.

Impulsée par les avocats respectifs, une médiation a été mise en place dans ce divorce.

Outre la question du divorce et du motif du divorce, le nœud de cette affaire était également la relation des parents avec les enfants.

Il a été nécessaire de faire 3 réunions plénières avant que les personnes arrivent à se mettre d’accord sur ce qui était important pour chacun.

En effet, il est parfois nécessaire de vider son sac plusieurs fois pour accueillir les émotions de chacun et ce qu’il ressent.

Ce n’est qu’après l’étape des émotions que l’on peut entrer dans la phase de reconnaissance de l’autre personne, de ses besoins et de nos besoins propres.

Il a été d’ailleurs envisagé dans cette affaire que les enfants puissent participer à un moment à une réunion de médiation pour que chacun entende la même chose quant aux besoins s’agissant de la relation.

Il aura fallu explorer les émotions de tous les participants pour ensuite aspirer à trouver une solution commune.

“Le but de la discussion ne doit pas être la victoire, mais l’amélioration.”