LA CONFIDENTIALITÉ EN MÉDIATION

La confidentialité en médiationUn des principes primordiaux en médiation c’est la confidentialité.

La confidentialité signifie que tout ce qui se dit, tout ce qui est écrit ou produit en médiation est confidentiel.

Les parties, le médiateurs et les tiers (avocats par exemple) sont soumis à cette stricte confidentialité.

Cette confidentialité absolue doit être respectée tout au long du processus. Celle-ci est aussi appliquée au procès si la médiation n’a pas fonctionné.

Ainsi, elle protège chacune des personnes présentes dans la médiation. Elle permet à chacun de s’exprimer librement sans avoir peur qu’on puisse utiliser ses propos comme dans un procès.

On peut également produire des pièces ou des documents nécessaires à la compréhension du litige sans avoir peur qu’ils soient ensuite utilisés.

Là où le procès, révèle souvent des cachoteries, des non-dits, des documents jamais communiqués, en médiation la liberté est de rigueur.

Chacun redevient libre d’être lui-même et de faire part de ce qu’il ressent sans jugement, sans faux semblant et en étant écouté.

« La répétition confère à la Parole l’existence dans la durée »