L’APRÈS SÉPARATION ET LA MÉDIATION

L'APRÈS SÉPARATION ET LA MÉDIATION

 

Dans cette situation, deux concubins s’étaient séparés et avaient deux enfants.

Monsieur a arrêté de payer la pension alimentaire en attendant le jugement du juge aux affaires familiales. Madame a donc décidé de saisir un huissier pour une saisie sur salaire pour palier selon elle toute difficulté de paiement.

Le juge de l’exécution propose une médiation pour solutionner le litige.

 

 

Lors des réunions plénières, émergent plusieurs zones de conflits comme un crédit ayant servi au financement des études de Madame, les meubles du couple dont Monsieur revendique la propriété ou encore des modalités divergentes d’éducation des enfants.

L’une des parties dira d’ailleurs qu’elle ne voit pas en quoi tout cela à avoir avec la médiation.

C’est là la subtilité de la médiation car chacun parle de ce qui compte pour lui et pourrait être déterminant pour un accord, qui constitue une zone de blocage etc.

Ils ont finalement réussi à se mettre d’accord et la saisie sur salaire s’est arrêtée.

“Le désaccord pourrait être le chemin le plus court entre deux opinions.”