LITIGE DES TRANSPORTS ET MÉDIATION PÉNALE

LITIGE DES TRANSPORTS ET MÉDIATION PÉNALEDans cette affaire, il s’agissait d’un différend intervenu dans les transports en commun.

Une dispute avait éclaté après des propos violents d’un passager et l’autre personne avait répliqué par des coups.

Une procédure pénale a été enclenchée après une plainte réciproque des deux personnes.

Il a été décidé dans cette affaire de recourir à la médiation plutôt qu’au procès pénal.

Au départ, chacun estimait être dans son bon droit ayant selon eux chacun des motifs impérieux d’avoir eu ce comportement.

Après plusieurs heures de médiation et face à l’ampleur de la situation, notamment pour les autres voyageurs blessés dans la bagarre, les choses changeaient.

Grâce à la médiation, chacun a compris sa part de responsabilité dans cette altercation qui aurait pu encore plus mal se terminer.

Compte tenu de leur amendement, la solution était toute trouvée pour réparer le préjudice subi en l’occurrence sensibiliser les jeunes sur la violence lors de groupe de parole.

Avec la médiation, il ne s’agit pas de savoir qui a tort ou raison mais de trouver la solution la plus adéquate et de reconnaître l’autre dans son humanité.

“Un mot pour arrêter un conflit. Un regard peut sauver une relation. Une personne peut changer ta vie”.