MÉDIATION ET SUCCESSION

MÉDIATION ET SUCCESSIONÀ la suite du décès de leurs parents, une fratrie se rend chez le notaire et découvre le testament des défunts.

Une des sœurs est en désaccord avec le testament et estime être lésée. Elle considère que son frère a toujours été le chouchou de la famille.

Elle entend engager une action judiciaire pour contester la succession, le notaire leur propose d’aller en médiation.

Pour percevoir la vision de chacun, des entretiens individuels ont été réalisés. Ils ont permis de mettre en exergue la vision de chacun et faire émerger les causes profondes de désaccord.

Une réunion plénière a ensuite été réalisée pour que chacun entende ce que l’autre a à dire et ressent.

Parfois, il est difficile de comprendre le positionnement de l’autre. Chacun a son référentiel et nous ne regardons pas tous avec les mêmes lunettes.

Ici, la médiation a permis à cette fratrie de crever l’abcès et faire émerger des envies communes pour l’avenir.

« Une bonne poignée de main vaut mieux qu’une mauvaise rancune ».