MÉDIATION PÉNALE EN MILIEU CARCÉRAL

MÉDIATION PÉNALE EN MILIEU CARCÉRALDepuis 2016, les médiateurs familiaux qui travaillent habituellement dans les services de médiation familiale ont choisi de travailler en collaboration avec les SPIP.

Le SPIP est le service pénitentiaire d’insertion et de probation qui intervient auprès des détenus pendant la détention, mais aussi après ou en dehors de la détention sur décision du juge d’application des peines.

Cette interaction entre le pénitentiaire et la médiation familiale permet de se présenter, découvrir les métiers et en quoi la médiation familiale est utile à la famille où l’un des membres est détenu.

Dans cet environnement, la résolution des conflits familiaux est plus compliquée, car la question de la séparation est combinée avec la question de la réinsertion des détenus ou des personnes purgeant des peines en milieu ouvert.

La période de détention est un moment déterminant dans la vie familiale du détenu.

Un constat partagé entre les services d’une absence de toute référence à la famille dans les projets de sortie et de réinsertion des détenus.

Alors que les questions du lien à l’enfant de ces parents condamnés, et de leur place au sein de la famille se révèlent essentielles, tant durant l’incarcération qu’à l’heure de leur retour à la vie libre, la médiation prend tout son sens.

Au-delà des divergences de vues, un détenu demeure une personne, un père, une mère et des enfants dont les relations doivent être travaillées et préservées.

“Seul le corps peut aller en prison, l’esprit ne peut être prisonnier, on ne peut pas attraper le vent.”